«

»

May 20

BRUSSELS FILM FESTIVAL 2014

Alan Parker, invité d’honneur du BRUSSELS FILM FESTIVAL !

Le 12ème BRUSSELS FILM FESTIVAL se déroulera du 6 au 14 juin 2014 à Flagey et à la Cinematek. Après le succès de son édition précédente, le festival, dirigé par Ivan Corbisier, a mis les bouchées doubles pour offrir cette année aux spectateurs une édition encore plus prestigieuse et riche en surprises! A cette occasion, le visuel du festival fait peau neuve avec un nouveau site, un nouveau logo et de nouvelles affiches. Découvrez-les sur www.brusselsfilmfestival.be ou www.brff.be.

Capture d’écran 2014-05-11 à 22.18.38

La programmation -actuellement en cours- s’annonce déjà captivante avec une compétition dédiée aux œuvres européennes, des avant-premières, des découvertes et rétrospectives, mais également des ciné-concerts, rencontres et exposition.

Après le cinéaste français Bertrand Tavernier l’an dernier, le Brussels Film Festival accueillera cette année un autre invité prestigieux : le réalisateur anglais Alan Parker !

Alan Parker à Bruxelles

Depuis plusieurs années, le Brussels Film Festival a associé la musique à sa programmation, présentant notamment des ciné-concerts et rencontres autour de la musique au cinéma. C’est donc avec un réel plaisir que le festival accueillera ce cinéaste dont la filmographie a associé avec bonheur musique et cinéma. Alan Parker ouvrira le festival le vendredi 6 juin à Flagey. Le lendemain, il donnera une leçon de cinéma l’après-midi à Flagey et une Master Class le soir à la Cinematek. Alan Parker présentera ensuite l’un de ses chefs-d’œuvre, The Commitments, réalisé en 1990 et devenu aujourd’hui presque introuvable. A l’occasion de sa

venue, la Cinematek présentera également l’intégralité de sa filmographie, soit 14 longs métrages !

Quatorze longs métrages, quatorze films cultes

A la fois scénariste, réalisateur, producteur et compositeur, Alan Parker (Londres, 1944) tourne son premier long métrage en 1976, le fameux BUGSY MALONE, parodie des films de gangsters interprétée par des enfants dont… Jodie Foster ! Présenté en compétition officielle à Cannes, le film reçoit 2 nominations aux Golden Globes et remporte 3 Bafta Awards. Deux ans plus tard, deuxième coup de maître avec MIDNIGHT EXPRESS, l’histoire tragique d’un touriste américain emprisonné en Turquie pour détention de drogue. Le film est à nouveau en compétition à Cannes, reçoit 2 Oscars et 4 Golden Globes : Meilleur film dramatique, Meilleur acteur dans un second rôle (pour John Hurt), Meilleur scénario (signé Oliver Stone) et Meilleure musique (composée par Giorgio Moroder).

Capture d’écran 2014-05-11 à 22.14.14

En 1980, Alan Parker signe FAME, la comédie musicale américaine devenue culte, couronnée de 2 Oscars et nommée au César du meilleur film étranger. Le cinéaste rend ensuite hommage à l’un des plus grands groupes rock de tous les temps avec PINK FLOYD THE WALL en 1982, d’après le scénario de Roger Waters lui-même. La même année, il tourne SHOOT THE MOON, un drame interprété par Albert Finney et Diane Keaton.

Capture d’écran 2014-05-11 à 22.15.10

Deux ans plus tard, le cinéaste anglais nous revient dans un autre registre avec le cultissime BIRDY, interprété par Matthew Modine et Nicolas Cage, sur une bande originale inoubliable signée Peter Gabriel, et couronné du Grand Prix du Festival de Cannes en 1985. En 1986, Alan Parker réalise ANGEL HEART, thriller fantastique qui offrait à Mickey Rourke l’un de ses meilleurs rôles, aux côtés de Robert De Niro. Il tourne deux ans plus tard MISSISSIPPI BURNING, thriller américain autour du Ku Klux Klan, qui vaudra à Gene Hackman l’Ours

d’Argent du meilleur acteur à Berlin en 1989 et un Oscar. Il enchaîne aussitôt avec COME SEE THE PARADISE, un drame historique américain mené par Dennis Quaid.

Capture d’écran 2014-05-11 à 22.15.21

En 1990, il réalise THE COMMITMENTS, une comédie musicale sur le destin mouvementé d’un groupe de soul music irlandais, nommée aux Oscars et aux Golden Globes. Quatre ans plus tard, il réunit Anthony Hopkins, Bridget Fonda et Matthew Broderick dans la comédie dramatique THE ROAD TO WELLVILLE. En 1998, Alan Parker réalise EVITA sur le tragique destin d’Eva Peron qui vaudra à Madonna le Golden Globe de la meilleure actrice et l’Oscar de la meilleure chanson You must love me. En 2000, Alan Parker retourne en Irlande pour y diriger Robert Carlyle et Emily Watson dans ANGELA’S ASHES, d’après le tragique récit autobiographique de Frank McCourt, prix Pulitzer. En 2003, il tourne THE LIFE OF DAVID GALE, avec Kevin Spacey, Kate Winslet et Laura Linney. Ce vibrant plaidoyer contre la peine de mort au Texas est produit par Nicolas Cage, tandis que la musique est composée par Alex et Jake Parker, les fils du réalisateur !

Capture d’écran 2014-05-11 à 22.15.34

BRUSSELS FILM FESTIVAL

Du 6 au 14 juin à Flagey.
Pour plus d’info : www.brusselsfilmfestival.be – www.brff.be