May 22

Brussels Film Festival 2015

posterLe Brussels Film Festival – Dedicated to European Cinema s’apprête à vivre une nouvelle édition, la 13e depuis son installation à Flagey et, cette année encore, du 5 au 12 juin, toute son équipe est bien décidée à témoigner de la richesse du cinéma européen. Ce cinéma vivant et décomplexé salué par un certain… Woody Allen. «J’ai toujours rêvé d’être un réalisateur européen», affirme franco le cinéaste new-yorkais. Ca tombe bien, nous, on le célèbre ce cinéma européen !
Le rendez-vous est festif, compétitif et addictif. 8 jours de découvertes, plus de 15 pays européens à sillonner, 70 courts et longs métrages européens sélectionnés parmi plus de 800 films, plus de 50.000 euros de prix pour encourager la création et la promotion cinématographique en Europe, une section Panorama, des avant-premières, des courts métrages bien de chez nous, et des Music Docs. Un jury évidemment, éclectique à souhait et résolument européen, un invité d’honneur, des invités venus défendre leur film, pour autant de rencontres et une même volonté d’inventer un territoire commun de dialogue et d’émotions. Sans taire des débats, conférences, master classes, des DJ sets, et nos désormais incontournables séances en plein air gratuites et joyeusement fédératrices. Le cinéma européen, c’est la diversité culturelle. Au Brussels Film Festival, on l’encourage. Et vous ?
Brussels Film Festival, 5 > 12 juin 2015, Flagey.

Apr 30

Couleur Café 2015 – La Belgique au top avec be.focus

La Belgique au top avec be.focus

Wanted! devient be.focus

Depuis 2006, Couleur Café mettait à l’honneur les talents belges via la plateforme Wanted!. Durant les 9 dernières années, plus de 65 groupes et 35 DJs ont donc eu la chance de faire leur début sur l’une de nos scènes et d’ainsi lancer leur carrière. Comme Puggy, Selah Sue et Coely qui vous semblent maintenant très familiers. Un aperçu de tous les groupes et DJs Wanted se trouvent sur notre mediasite (lien ci-dessous).

Au cours des dernières années, nous avions lancé notre appel Wanted! avec l’aide de Poppunt et de leur fantastique plateforme vi.be. Afin de laisser aucune perle musicale nous échapper, nous avons décidé de changer notre manière de fonctionner. Grâce à cette nouvelle approche proactive qui veut mettre davantage l’accent sur les concerts et festivals comme endroits phares pour trouver des artistes prometteurs dans notre pays. Grâce à cette nouvelle approche, nous sommes donc arrivés à notre sélection be.focus. Les vrais talents se découvrent non pas par le biais d’un dossier de présentation mais bien par le live!

Avec le nouveau label be.focus, nous voulons que les artistes sélectionnés puissent se promouvoir aussi bien chez nous qu’à l’étranger. Ainsi, il existe un programme d’échange avec le festival hollandais Rotterdam Unlimited, qui permettra à nos artistes belges d’être mis en avant sur leur affiche. C’est également via le réseau international de festivals DeConcert  que nos artistes be.focus feront leurs premiers pas sur le marché international de la musique. Plus d’informations suivront prochainement.

La sélection de 2015

Les huit perles belges be.focus désignées pour 2015 offrent une belle vue d’ensemble d’un paysage musical belge aussi diversifié que passionnant. Nous avions déjà annoncé les rappeurs bruxellois de La Smala et L’Or du Commun & Roméo Elvis, ainsi que la révélation jazz-funk joliment loufoque, STUFF. Aujourd’hui nous confirmons cinq nouveaux noms: Fùgù Mango meets Binti, GLÜ, Pucho Diaz, AKS et STIKSTOF.

Le vendredi 3 juillet, le formidable live-électro d’AKS et la forte dose de hip-hop des rappeurs de STIKSTOF, bruxellois néerlandophones particulièrement prometteurs, risquent d’enflammer nos scènes! Samedi, nous présentons l’indie pop mondain des bruxellois de Fùgù Mango avec les 6 sœurs Binti en « special guests ». Plus tard dans la soirée, nous accélérons le rythme avec GLÜ et leurs livesets captivants entre drum & bass, breakcore et jazz. Dimanche, la température augmente de quelques degrés quand le chanteur et auteur-compositeur belgo-cubain Pucho Diaz sort sa guitare. Vous retrouvez tous ces artistes sur notre site web sous le label be.focus.

Encore 3 nouveaux noms et des DJs 22Tracks

Comme dans le passé, un large éventail de DJs viendra mettre l’ambiance durant les trois jours. Cette année, nous travaillons main dans la main avec 22Tracks. Ce site de streaming s’est développé comme « The place to be » pour chaque amateur de musique à la recherche de nouveaux sons. Les DJs be.focus/22Tracks joueront dans les bars Clandestino et Mamafoufou. Bientôt plus d’infos à ce propos.

En plus de ces perles belges, il y a évidemment d’autres beaux noms nationaux à Couleur Café: comme Arsenal, The Magician, LeFtO, Starflam et La Chiva Gantiva, qui vient d’être confirmé. Ces bruxellois – Wanted! en 2010 – ont, depuis, fait voyager leur musique à travers le monde et reviennent pour la troisième fois.

Vendredi passé nous avons annoncé deux nouveaux noms via nos réseaux sociaux pour le vendredi 3 juillet: Crystal Fighters et Kavinsky DJ-set. L’affiche est presque complète donc vous recevrez prochainement les derniers noms ainsi que la programmation des différentes scènes.

Programme par jour

Vendredi 3 juillet: Wu-Tang Clan – Wyclef Jean – Gentleman & The Evolution – Dub Inc – KavinskyCrystal Fighters – The Magician – Arsenal – Tarrus Riley ft. Dean Fraser & Alaine – Shantel & Bucovina Club Orkestar – Hiatus Kaiyote – Bigflo & Oli – Ester Rada – L’Or du Commun & Roméo Elvis – AKS  STIKSTOF

Samedi 4 juillet: Caravan Palace – Étienne de Crécy presents Super Discount 3 Live – Israel Vibration – Modestep Live – 1995 – Starflam – Collie Buddz – G-Eazy – Palenke Soultribe – La Fine Equipe – Flavia Coelho – Kasai Allstars – La Chiva Gantiva GLÜFùgù Mango meets Binti

Dimanche 5 juillet: Cypress Hill – Milky Chance – SOJA – Joey Bada$$ – Xavier Rudd and The United Nations – Buraka Som Sistema – Groundation – Naâman – Branko – Jupiter & Okwess International – Sergent Garcia – Oddisee – Jah9 – LeFtO – La Smala – STUFF. – Pucho Diaz

Info ticketing

Les prix réduits pour les tickets journaliers et inchangés pour les tickets Combi n’ont pas manqué leur effet. Les tickets sont à acheter sur www.couleurcafe.be.

Ticket journalier : 39 € * (2014 : 42 €)
Ticket journalier à la caisse : 49 € (2014 : 50 €)
Combi 3 Days: 95 € *

Cette année, les campeurs peuvent choisir entre un camping intérieur (accessible aux Personnes à Mobilité Réduite) et un camping en plein air.

Combi 3 Days + Camping: 110 € * (à commander uniquement en ligne, réservé aux personnes âgées de minimum 16 ans et résidant en dehors de la Région de Bruxelles-Capitale).

* + frais de réservation

Infos pratiques

Couleur Café aura lieu du 3 au 5 juillet 2015 à Tour & Taxis, Rue Picard 3, 1000 Bruxelles
Adresse administrative: Rue Ernest Claes 4, 1160 Auderghem

Dec 13

Vamos – Radio Alma

Vamos Emission n°5 – Radio Alma
Vamos A La Playa !!!! Et n’oubliez pas votre parapluie… – 9 décembre 2014 [dewplayer:http://thefreetime.be/wp/wp-content/uploads/2014/12/JEUDI15H.mp3]

301675_222710284537551_1673724981_n (1)

Nov 24

L’Alternativa 2014 : “Brûle la mer”

brule

Le festival vient de se clôturer sur la thématique de l’identité et de l’immigration. Un contexte d’autant plus d’actualité étant donné la situation en Catalogne et le référendum concernant l’indépendance. Après une semaine intense de projection de films indépendants des quatre coins du monde, d’ateliers, de conférences, le film français “Brûle la mer” a particulièrement marqué les esprits. En effet, le film parle des Tunisiens qui ont fait la révolution et qui peu de temps après on quitté le pays dans des embarcations de fortune, afin de rejoindre l’Europe, tant rêvée. Le long-métrage prend la forme d’une docufiction et a comme particularité d’être réalisé par un Tunisien Makki Berchache (qui raconte sa propre expérience) et d’une française : Nathalie Nambot. La thématique est un sujet brûlant d’actualité à l’heure où les Tunisiens votent pour leur premier gouvernement démocratique et d’un autre côté les rives nord de Méditerranée reçoivent des immigrants clandestins. J’ai eu la chance de rencontrer les réalisateurs du film et d’échanger quelques propos avec eux.

22-11-63

 

Le film n’est pas une autre histoire de révolution, non, c’est l’histoire de personnes dont on ne parle pas, de personnes qui ne devraient pas exister. L’oeuvre est née d’une rencontre entre Makki et Nathalie, tous deux militants. Makki, alors sans-papier, survirait au jour le jour à Paris et se battait aux côtés d’autres de ses compatriotes afin de réclamer le droit d’avoir une vie décente. Nathalie, issue du monde du théâtre et du cinéma, apportait son aide aux sans-papiers, c’est ainsi qu’elle a rencontré Makki et depuis une amitié s’est liée. Au fur et au mesure de celle-ci, ils ont voulu laissé un témoignage de cette lutte, de cette période, de l’histoire, de leur vie, de leur combat. Cette histoire retrace deux ans de lutte difficile où l’illusion du rêve européen côtoie celui d’une vie meilleure. En réalisant ce long-métrage, ils veulent aussi passer un message aux gouvernements, aux clandestins et au monde. Ils demandent de la dignité dans le traitement des sans-papiers, où l’on voit notamment une scène pleine d’ironie où le maire de Paris inaugure une place Mohamed Bouazizi, en l’honneur de la révolution tunisienne, alors qu’il pourrait aider des jeunes Tunisiens dans la rue, juste à côté de lui. D’un autre côté, on parle de la solitude de ces sans-papiers qui sont abandonnés par leur propre communauté car ils ont eux aussi leur lot de problèmes. Ou encore ce jeune “Harraga” qui a passé les frontières clandestinement alors qu’il n’avait pas encore 18 ans. Ce dernier, a préféré retourner en Tunisie désabusé par la France et le mythe d’une vie meilleure en Europe.

Je vous invite à voir ce long-métrage, d’autant plus qu’il a reçu une mention spéciale au festival. Je terminerai mon article sur un message de Makki répondu lorsqu’on lui a demandé la signification du titre du film :”Brûle la mer, c’est abat les frontières, abat la société capitaliste”.

Older posts «

» Newer posts